Akhnaten de Philip Glass

Akhnaten est un opéra en trois actes s'appuyant sur les convictions religieuses et la vie du célèbre pharaon Akhénaton (Amenhotep IV), écrit par le compositeur minimaliste américain Philip Glass en 1983. La première mondiale de cet opéra eut lieu le 24 Mars 1984 à l'Opéra de Stuttgart, sous le titre allemand Echnaton.

MAGMA - köhntark (premier mouvement de la trilogie Emehnteht-Rê) versions de 1975 et de 2005

Cette œuvre de Christian Vander est ainsi décrite par Antoine de Caunes dans Magma, Paris, 1978 : "Un homme, Köhntarkösz (1) découvre un jour le tombeau d'un grand maître de l'Égypte ancienne, qui fut assassiné avant d'atteindre le but qu'il s'était fixé : l'immortalité magique. Il descend dans le tombeau, parvient devant la porte, et entend le chant des anges destiné au défunt. Comme il pousse la dalle de la sépulture, la poussière accumulée depuis des millénaires le pénètre par tous les pores de la peau. Il reçoit la vision de la vie d'Emehnteht-Rê, une vision totale. Il s'évanouit et toute l'existence et les recherches d'Emehnteht-Rê lui sont révélées." (voir aussi "Christian Vander. L'Égypte comme une source" dans Égypte Afrique & Orient 97, 2020).

(1) Ce nom, Köhntarkösz, se réfère à un album d’Edgar P. Jacobs, Blake et Mortimer,  L’Énigme de l’Atlantide. Magon, le phulacontarque à l’origine d’une conspiration, y porte le titre de ''Contarkos''.

Pour un commentaire critique de l'œuvre, consulter cet article d'Hugo Tessier : Sens critique (voir également la très intéressante critique de Ẁurdah Ïtah, une autre œuvre majeure de Christian Vander, par le même auteur).

© 2013 Centre d'Egyptologie - graphisme : Tristan Bergerot - webmaster : Thierry-Louis Bergerot